BLOG.
Stratégie
PARTAGEZ

Les soft skills clés pour innover

Par Juline Bergez Temps de lecture : 11 min

Bien innover ne repose pas uniquement sur les compétences techniques de vos équipes. Les softs skills, ou les savoir-être, sont indispensables pour piloter un projet d’innovation, trouver la bonne idée et réussir à la vendre. Notre ADN d’innovateur, nous l’avons peaufiné au fil des ans, en structurant une approche très sécurisante, en développant des outils spécifiques, en s’inspirant des différents secteurs d’activités pour lesquels nous travaillons, mais surtout en réunissant une équipe d’innovateurs ! Grâce à notre expérience, nous pouvons vous confier les soft skills clés pour innover.

 

Innover,

Innover c’est avant tout être un innovateur !

 

 

Comment développer ses softs skills ?

Voir le monde avec des yeux émerveillés d’enfants

Soft skill indispensable pour innover

 

Être positivement intolérant, voilà un soft skill que l’on exige d’un bon innovateur.

Développer un oeil extrêmement critique pour capter rapidement ce qui est admis et ce qui finalement pourrait être beaucoup mieux. Avoir la capacité de pointer du doigt des évidences qui ne le sont pas, de rester à l’affût de tout ce qui pourrait être mieux, de regarder quelque chose que vous avez déjà vu et soudain le voir autrement, avec un oeil neuf.

 

Cette compétence émotionnelle est essentielle pour toute innovation : savoir détecter une problématique et s’assurer qu’il s’agisse d’un point de douleur brûlant pour ses clients, pour ses consommateurs. Il existe bien sûr des méthodes, des outils, des techniques pour recueillir ces frustrations. Mais il faut surtout savoir faire preuve d’empathie pour comprendre de manière fine ce qui est important pour les gens ou ce qui ne l’est pas, pour décrypter le langage non verbal, pour évaluer la criticité d’un point de douleur et se concentrer sur le plus brûlant.

 

Les soft skills clés pour capter les points de douleur brûlants :

  • L’empathie
  • L’écoute
  • L’observation
  • Le sens critique

 

Avoir soif d’apprendre, encore et toujours pour alimenter sa créativité

Apprendre pour alimenter sa créativité et mieux innover

 

La connaissance du monde qui nous entoure, la curiosité technologique, la culture générale, la culture artistique, la connaissance de la nature, etc. ou encore avoir vu le dernier film de science-fiction, tout cela représente autant de nourriture essentielle de la créativité.
On s’inspire, on s’alimente mutuellement, on partage en permanence pour créer, imaginer et raffiner des solutions innovantes.

 

Un soft skill spécifique pour innover est la capacité à créer des liens. Ces passerelles mentales génèrent de nouvelles solutions à partir de connaissances acquises.
Pour vous donner un exemple, nous travaillons sur de nouvelles expériences d’attente dans des lieux publics qui sont modulables en fonction de l’affluence. Un excellent concept a été imaginé par un de nos innovateurs en s’inspirant du film Star Trek ! Il a su prendre suffisamment de recul sur le sujet et s’inspirer d’une référence de science-fiction.

 

On ne parle pas uniquement de transfert technologique mais d’un moyen de développer des automatismes de créativité, de rebond de pensées autour de problématiques données. Voici quelques exemples de questions que vous pouvez vous poser pour créer ces passerelles mentales : Dans quel autre secteur cette problématique est-elle présente ? Dans quel endroit de la nature cette fonction est nécessaire ? Quel autre métier rencontre le même besoin ?

 

Les soft skills clés pour stimuler votre créativité :

  • La connaissance et la culture générale
  • La curiosité
  • Le réflexe de maillage mental

 

Douter de ses idées… avec persévérance !

Douter de ses idées et tester

 

L’innovation est par définition un terrain d’incertitudes, avec de nombreuses inconnues à l’équation. Il ne faut pas douter de soi mais il faut douter de l’idée. Il faut la remettre en permanence en question pour se forcer à la tester, l’expérimenter, la raffiner. Les idées s’incubent, se travaillent, se digèrent en même temps que la courbe d’apprentissage du projet. Il faut être humble et avoir une capacité d’adaptation élevée pour rebondir et pivoter quand cela est nécessaire.

 

Adam Grant (psychologue et auteur américain), dans son excellent TED “The surprising habits of original thinkers”, illustre très bien cette caractéristique en prenant l’exemple de Martin Luther King. La veille de son fameux discours, il s’est couché à 3 heures du matin pour le modifier, le compléter, le reformuler. Assis dans le public, 10 minutes avant de monter sur scène, il prenait encore des notes, rayait des lignes. Il monte sur scène et laisse son discours de côté pour prononcer les 4 mots qui ont marqué l’histoire à jamais “I have a dream”. Ce n’était pas prévu et, jusqu’à la dernière minute, il est resté ouvert à de nouvelles idées.

 

Les innovateurs échouent beaucoup car ils testent beaucoup. Ils sont persévérants et pragmatiques pour rebondir à chaque apprentissage du projet et rester dans une dynamique du “faire, du ’“agir”.

 

Les soft skills clés pour trouver la bonne idée :

  • L’humilité
  • L’adaptabilité
  • L’enthousiasme
  • La persévérance

 

Être un bon orateur avec une excellente force de conviction

Savoir convaincre est un soft skill indispensable pour vendre son projet

 

Le super pouvoir d’un innovateur ? Savoir convaincre !

 

Comment recruter et fédérer ses équipes autour d’un projet avec autant d’incertitudes et d’aléas ? Comment recruter ses premiers clients alors même que votre solution n’est pas encore développée ? Comment convaincre des banquiers ou investisseurs de mettre de l’argent dans votre projet ?

Il est essentiel de savoir ce qui motive les gens, de développer du leadership et de savoir convaincre.

 

Les soft skills clés pour vendre son projet d’innovation :

  • La capacité de conviction
  • La communication
  • Le leadership

 

S’entourer d’une équipe d’innovateurs organique, vivante et passionnée

Une équipe d'innovateur aux soft skills complémentaires

 

Un innovateur est avant tout un humain, un être unique et complexe avec ses spécificités et ses ambiguïtés. Ce serait réducteur de se résumer à une liste de quelques qualités humaines et compétences. Constituer des équipes d’innovateurs aux soft skills complémentaires pour croiser les diversités de profils, d’expertises, de personnalités, est une étape souvent complexe mais extrêmement riche.

 

Enfin, un innovateur se révèle dans une équipe et une organisation qui permet l’innovation. Permettre le droit à l’erreur, à l’apprentissage, à la liberté d’action et de décision mais aussi à l’acceptation d’une auto-organisation de chacun.

La Dynergie Academy, notre école interne autour de notre métier de l’innovation, a été créée pour donner les moyens à nos équipes de grandir à leur vitesse selon leurs envies. Nous nous sommes également entourés d’ACT4Talent, académie spécialisée en soft skills pour permettre à chacun de nos innovateurs de mieux se connaître ; “savoir ce que l’on aime faire”, “ce que l’on sait faire”, “ce que l’on veut faire”.

 

 

Nous sommes convaincus que l’innovation c’est avant tout beaucoup d’humain et que mieux se connaître est une clé pour se sentir vivant, dynamique et se réaliser pleinement en tant qu’innovateur !

Vous vous apprêtez à lancer votre projet d’innovation ? Retenez ces 5 fondements pour vous aider à renforcer votre âme d’innovateur :

  • Voir le monde avec des yeux émerveillés d’enfants
  • Avoir soif d’apprendre, encore et toujours pour alimenter sa créativité
  • Douter de ses idées… avec persévérance !
  • Être un bon orateur avec une excellente force de conviction
  • S’entourer d’une équipe d’innovateurs organique, vivante et passionnée
Ne ratez rien !

Actualités, conseils et outils tous les mois pour vos projets

PARTAGEZ
Juline Bergez

Juline Bergez

Chef de projets Innovation

Biographie

Spécialisée en analyse des usages et conception centrée utilisateur. Ingénieur INSA de Lyon, Spécialité Sciences et Génie des Matériaux.