BLOG.
Gestion de projet
PARTAGEZ

Est-ce que mon idée est la bonne ?

Par Guillaume DUCRETET-PAJOT Temps de lecture : 08 min

Ou devrait-on dire, est-ce que mon idée est bonne ? A-t-elle une chance d’aboutir à un business rentable ?

Si vous vous posez cette question, c’est une excellente chose. Je suis d’ailleurs ravi de vous annoncer que vous avez dès à présent beaucoup plus de chance de réussir votre projet !

Cette question vous préserve de foncer tête baissée dans votre projet, de lancer des développements très coûteux et très longs pour finalement se retrouver devant vos clients avec une offre décalée par rapport à leurs attentes. Mieux, vous poser en permanence cette question vous permettra de consolider votre idée et de la renforcer pour la rendre toujours plus pertinente.

Nous verrons comment tester et maquetter sa solution à travers des recommandations et un cas concret vécu avec un de nos clients.

 

Tester sa solution avant de se lancer

Que vous ayez suivi la pyramide de l’innovation, identifié un point de douleur brûlant et une solution adaptée ou bien que vous vous soyez levé ce matin avec une idée stimulante, vous en êtes rendu à l’étape où l’entrepreneur doit faire preuve de modestie et d’humilité.

Car, comme expliqué dans nombre de nos articles, ni vous ni moi n’avons la réponse à cette question. Il vous faudra vous jeter dans le vide et tester concrètement (et à moindre coût) votre solution auprès de votre marché (utilisateurs / clients) et valider qu’elle suscite suffisamment d’intérêt pour que quelqu’un l’achète.

Pour cela, il vous faudra exprimer cette solution de façon à ce que votre marché puisse la manipuler, la tester et vous faire un maximum de retours à ce sujet.

En d’autres termes, il faudra maquetter votre idée.

 

Comment maquetter votre solution ?

Il existe de nombreux moyens de maquetter une solution pour la présenter aux utilisateurs. Le plus connu est la fabrication d’une maquette physique, fonctionnelle et à l’échelle. Cependant ce n’est pas toujours le plus simple, le plus rapide ou le moins coûteux. Autrement dit, ce n’est pas forcément le plus approprié à votre besoin. Pas d’inquiétude, il existe tout un tas d’outils qui ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients en fonction de votre projet.

Pour choisir, il vous faudra trouver le bon compromis entre :

  • La compréhension de l’utilisateur : la maquette doit permettre à l’utilisateur d’appréhender les fonctions clés du produit, celles qui traduisent votre proposition de valeur. La maquette doit permettre le plus simplement possible à l’utilisateur de se faire un avis sur la pertinence de la solution que vous lui proposez pour répondre à son point de douleur.
  • Le temps de réalisation de la maquette : si le planning de votre projet nécessite de valider le plus rapidement possible l’alignement problème/solution, vous serez contraint de sélectionner un moyen de maquettage rapide.
  • Le coût du maquettage : chaque moyen de maquettage va engendrer des coûts (temps passé, matériel, prestations externes, etc…) qu’il est important de mesurer afin de ne pas s’engager dans une voie qui ne serait pas cohérente avec votre budget.

Vous l’aurez compris, il est nécessaire de mener une réflexion spécifique pour sélectionner le moyen de maquettage qui vous permettra de valider la pertinence de votre solution auprès de votre marché tout en restant cohérent avec le planning et le budget de votre projet.

Tout est une question de compromis et cette étape clé fait partie intégrante de la démarche innovation sur laquelle nous accompagnons nos clients. C’est ce que nous allons vous démontrer dans le paragraphe suivant.

 

Choisir le meilleur moyen de maquettage pour votre solution : étude d’un cas client

Nous allons vous expliquer ci-dessous comment, sur la base d’un cahier des charges client et de quelques échanges, nous sommes parvenus à identifier le moyen de maquettage le plus adapté pour l’un de nos clients.

est-ce-que-mon-idee-est-bonne-Dynergie

 

Solution de maquettage retenue avec notre client : maquettage 3D dans une application de réalité virtuelle (VR) :

  • Permet aux utilisateurs de s’immerger dans un environnement où ils peuvent utiliser le produit, dans notre cas la pergola, et en apprécier toutes les fonctionnalités et le rendu esthétique comme si elle était installée devant leur maison (VS des visuels “à plat” qui ne retranscrivent pas aussi bien les volumes du produit et de son environnement).
  • Permet de valider rapidement plusieurs scénarios d’usages difficilement réalisables autrement (vécu d’une journée complète en 1 minute du lever au coucher du soleil, pluie, etc.)
  • Réduit drastiquement le temps de réalisation de la maquette (quelques jours VS plusieurs semaines/mois de conception, fabrication et mise au point sur une maquette physique → Souvent une source de stress !)
  • Permet de s’affranchir des contraintes liées aux grandes dimensions du produit (VS le maquettage physique qui aurait nécessité une toute autre organisation du travail et une toute autre logistique type stockage)
  • Réduit le coût du maquettage (coût final inférieur à 10k€ VS coût bien supérieur au budget client dans le cas d’une maquette physique fonctionnelle et esthétique à l’échelle 1 – facteur 2 voire 3).

Nous ne nous sommes pas arrêtés là et, après validation par le client, nous sommes passés du côté opérationnel : conception de l’application VR, participation à l’organisation de la présentation et démonstration auprès de 60 clients utilisateurs présents pour l’occasion.

Ce travail a permis à notre client de valider l’intérêt des utilisateurs pour sa solution et donc de choisir d’investir sereinement dans des travaux de développement.

 

Realite-Virtuel-maquettage-Dynergie

En conclusion

Ce cas particulier souligne l’importance de choisir le bon moyen pour tester la pertinence de votre idée auprès de votre marché. Vous le savez sûrement, il en existe beaucoup : fabrication par enlèvement de copeaux, fabrication additive type impression 3D, maquettage numérique par landing page ou campagne test de marché UMI, etc…

Nous sommes là pour vous aider à choisir le moyen le plus adapté pour lever vos doutes, et valider ou non vos hypothèses concernant la pertinence de votre solution : un maximum de réponses pour un investissement minime.

Notre leitmotiv : Sécuriser votre projet d’innovation.

PARTAGEZ