BLOG.
Financement
PARTAGEZ

Concours d’Innovation i-Nov : quels seront les projets FranceAgriMer ? (partie 4/4)

Par Lauriane Novac Temps de lecture : 03 min

Premier secteur industriel français, les industries agroalimentaires (IAA) représentent un enjeu majeur pour l’économie française. Secteur composé de nombreuses PME, une de ses caractéristiques réside en sa résilience et sa capacité à innover, même dans des contextes difficiles.

 

Votre projet rentre dans les critères du concours d’innovation i-Nov ? Ne tardez pas ! Vous avez jusqu’au 8 octobre pour déposer votre dossier dans la thématique qui optimise vos chances de réussite. Testez votre éligibilité en 2min ⏱

 

Ce secteur est aujourd’hui en train de se transformer en profondeur. Parmi les enjeux actuels, on peut citer :

  • l’évolution des modes et des occasions de consommation, la recherche d’une plus grande naturalité et d’une alimentation favorable à la santé tout au long de la vie
  • la sécurité alimentaire et sanitaire, les enjeux de traçabilité et de transparence sur l’origine, la qualité et les conditions de production de l’alimentation
  • les nouvelles attentes sociétales, en particulier :
    • la réduction de l’impact environnemental,
    • l’efficacité énergétique (y compris la production de froid)
    • l’amélioration des conditions de travail
    • la prise en compte du bien-être animal
    • la rémunération équitable des producteurs
    • la réduction des gaspillages
    • le numérique qui révolutionne le lien avec le consommateur et offre de nouvelles opportunités industrielles et commerciales (Foodtech)
    • le défi pour les filières agroalimentaires d’être plus résiliantes.

 

Thématique concours d’innovation FranceAgriMer : l’alimentation intelligente

FranceAgriMer-Concours-Innovation

Afin de soutenir ce secteur de poids et accompagner sa mutation, des dispositifs financiers sont mis en oeuvre par les pouvoir publics pour encourager l’innovation. Parmi ceux-ci, le concours d’innovation i-Nov occupe une place significative en cofinançant des projets ambitieux à fort potentiel. L’étude des candidatures est alors opérée par FranceAgriMer*.

Dans le cadre de cette 4ème vague du concours, FranceAgriMer attend alors des projets d’innovation créateurs de nouveaux produits ou ingrédients alimentaires, équipements et services associés à l’alimentation intelligente :

  • prébiotiques, probiotiques, aliments fermentés, aliments riches en protéines utilisant de nouvelles technologies d’extraction, de nouvelles formulations et de nouvelles ressources, produits innovants destinés à une alimentation spécifique, ingrédients certifiables en agriculture biologique et aliments innovants issus de l’agriculture biologique
  • solutions de contrôle visant à assurer la traçabilité, limiter les risques sanitaires, réduire les pertes, s’appuyant notamment sur les technologies numériques et des outils d’aide à la décision
  • équipements, procédés et solutions technologiques innovants pour la production, la transformation, la conservation et la commercialisation des produits alimentaires, la consommation et la lutte contre le gaspillage alimentaire
  • emballages plus performants : nouveaux matériaux, emballages actifs et/ou intelligents.

* FranceAgriMer : Établissement national des produits de l’agriculture et de la mer

 

powered by Typeform
PARTAGEZ
Lauriane Novac

Lauriane Novac

Chef de projets Innovation

Biographie

Ingénieur INSA de Lyon, je suis passionnée par l’environnement industriel et les métiers associés. Je conseille et j’accompagne donc depuis 2014 des entreprises de tous secteurs (mécanique, plasturgie, etc) et de toutes tailles (startup, PME, ETI, groupe) dans le développement stratégique et financier de leurs innovations. J’ai la chance de découvrir chaque jour des projets destinés à différents marchés : défense, automobile, aéronautique, etc.
Au-delà des projets d’innovation, ce qui me motive encore plus dans l’accomplissement de mes missions, c’est la relation créée avec mes clients et l’enrichissement réciproque.