Concours d’innovation i-Nov : Appels À Projet (AAP) – Dynergie

L’appel à projet (AAP)  “Concours d’innovation i-Nov” est un dispositif phare du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA). Lancé en 2018, il vise à apporter un cofinancement aux startups et PME portant des projets d’innovation à fort potentiel pour l’économie française.

Successivement nommé “Concours d’innovation” puis “Concours d’innovation – Croissance”, il apparaît aujourd’hui sous le nom de i-Nov, et constitue un des volets complémentaires aux deux autres concours i-Lab et I-PhD.

Son but ? Encourager l’émergence accélérée de sociétés leader dans leur domaine !

 

aap-concours-innovation-i-nov-financement-dynergie

 

1 – Quels sont les projets éligibles au concours d’innovation ?

Ce concours s’adresse aux startups et PME portant un projet d’innovation mono-partenaire créateur de nouveaux produits, technologies et services.  Il vise à sélectionner des projets de R&D dont le coût s’élève entre 600 k€ et 5 M€, pour une durée se situant entre 1 et 3 ans.

Le projet doit alors s’inscrire dans une des thématiques de R&D portées par Bpifrance, l’ADEME ou FranceAgriMer, qui sont en charge d’étudier les candidatures.

L’appel à projet a lieu deux fois par an, avec pour chaque vague, des thématiques précises.

 

La prochaine vague (vague 4) se clôturera le 8 octobre 2019, ne tardez pas ! Testez votre éligibilité en 2min ⏱

 

2 – Concours d’innovation : que finance-t-il ?

Le concours cofinance les dépenses liées au projet de R&D : salaires de vos personnels, frais connexes, coûts de sous-traitance, amortissements de matériels, achats, consommables, etc.

L’aide est accordée sous forme de subvention (2/3) et d’avance récupérable (1/3).

Le taux d’aide dépendra du statut de votre société : 45% pour les TPE, 35% pour les PME.

L’aide est versée en différentes tranches : une première partie est attribuée au début du projet, puis des versements intermédiaires peuvent être réalisés. Enfin, le solde est octroyé lors de la remise d’un rapport final.

 

3 – Quels sont les critères de sélection ?

Afin de sélectionner les projets, différents points vont être étudiés par l’opérateur (Bpifrance, Ademe ou FranceAgriMer) en charge de votre thématique.

Tout d’abord, pour être valide, votre candidature doit comporter un dossier technique, administratif et financier complet.

Concernant votre entreprise, l’opérateur va vérifier votre santé financière. En particulier, l’opérateur va s’assurer que vous n’êtes pas considérée comme une entreprise en difficulté, et que vous disposez suffisamment de fonds propres.

Enfin, une étude précise de votre projet va être réalisée : validation du caractère innovant et valeur ajoutée du projet, analyse des impacts économiques, étude du plan de financement, validation des dépenses éligibles.

 

4 – Comment sont sélectionnés les projets du concours d’innovation i-Nov ?

Votre candidature doit être déposée auprès d’un unique opérateur et sur une seule thématique.

Lire notre article sur les thématiques de la vague 4 du concours innovation i-Nov

 

Afin d’optimiser vos chances d’être sélectionné, il est aussi recommandé d’entreprendre une démarche de labellisation de votre projet auprès d’un pôle de compétitivité.

Vous ne savez pas quel pôle approcher selon votre localisation et votre domaine? Contactez-nous, nous vous mettrons en contact avec les bons interlocuteurs.

Suite à l’étude des candidatures, seules les meilleures sont retenues pour une audition. Sur la base de l’avis du jury d’audition, le COPIL décide, en accord avec le Secrétariat général pour l’investissement (SGPI), des projets qui entrent en phase d’instruction.

Une phase d’instruction standard est alors suivie pour les projets dont le coût est inférieur à 1 M€. Là où une instruction plus approfondie sera menée pour les projets plus importants, avec la réalisation d’une réunion d’expertise.

powered by Typeform